Les Premiers effets des ondes sur votre santé

Les effets des ondes sur la santé sont nombreux et encore mal connus. Quels sont les signes montrant que vous devriez réduire votre exposition aux pollutions électromagnétiques ? N’attendez pas d’être concerné par l’électro-hypersensibilité pour agir.

Les symptômes d’une trop grande exposition aux ondes sont multiples. Savoir les reconnaître, c’est pouvoir réagir vite et vous protéger. Les soucis qui vous gâchent la vie peuvent être liés aux ondes. Mais ils peuvent aussi être dus à d’autres causes. Des gestes simples vous permettent de tester si les champs électromagnétiques sont responsables.

Vous découvrirez dans cet article les différents symptômes possibles des ondes sur votre santé. Sachez les reconnaitre et agissez au plus tôt pour vous protéger. Si vous connaissez des personnes qui sont concernées par ces perturbations particulières : merci de leur faire suivre cet article !

L’objectif de cet article est de permettre aux personnes ayant des symptômes précurseurs de réagir afin de ne pas arriver à un stade d’électro-hypersensibilité handicapant. Prendre conscience des risques et agir en prévention.

Réduisez votre exposition et observez les résultats sur votre bien-être !

1. Douleurs et sensibilité aux ondes

L’exposition aux champs électromagnétiques peut provoquer différents types de douleurs. Il s’agit généralement des premiers signes caractéristiques d’une sensibilité aux ondes. Les sensations de décharges dans la tête sont un signe clair de la sensibilité. Voici différents types de douleurs devant retenir votre attention :

  • Douleur au niveau de la tête : au niveau du front, sensation de pression/serrement dans un étau, piqûre – décharge électrique – “comme piqué par une aiguille”, sensation de chaleur, migraine, douleur de la nuque
  • Douleur musculaire et tétanie musculaire
  • Sensation de fourmillements, picotements, sensations de brûlure ou d’irritation, et engourdissements
  • Au niveau de la peau : lésion cutanée, brûlure, peau sèche, démangeaison, rougeurs, perte de cheveux

La fibromyalgie peut aussi être liée à une surexposition aux ondes. De façon générale, si une personne a des douleurs ou des problèmes de santé et que les médecins ne trouvent aucune explication : pensez aux pollutions électromagnétiques.

Cet article vous intéressera aussi : Comment réduire les ondes électromagnétiques dans votre logement ?

2. Troubles du sommeil chez l’enfant ou l’adulte

Une trop forte exposition peut provoquer des réveils nocturnes chez les enfants et des cauchemars. Coupez la WIFI et éloignez radio-réveil et autres appareils électriques du lit ! La présence d’écran dans les chambres ou l’utilisation avant de dormir peut aussi rendre plus difficile l’endormissement. En effet, la lumière bleue des écrans bloquent la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil).

À lire aussi  Comment méditer pour reprendre sa vie en main ?

Les troubles du comportement sont aussi une sonnette d’alarme. Votre enfant est souvent surexcité ? Il ronchonne en permanence ? Trop d’exposition ou simplement trop d’écran !

L'article n'est pas terminé ...

...mais vous pouvez demander le livre offert

Comment réduire les Ondes chez Vous

Pour améliorer votre sommeil, concentration et joie de vivre !

En vous inscrivant, vous recevrez : articles, vidéos, podcasts, offres commerciales, et autres conseils pour vous aider à manger sainement et être être heureux. Voir mentions légales complètes en bas de page.

3. Troubles cardiaques et pollutions électromagnétiques

Les troubles cardiaques sont souvent présentés comme la conséquence d’un trop grand stress. Par contre, le lien entre stress et exposition aux champs électromagnétiques est rarement évoqué. Les ondes créent un stress souvent inconscient dans votre corps (voir histoire au début de l’article).

Êtes-vous concerné par des troubles de ce type : palpitation, arythmie cardiaque, tachycardie (accélération du rythme cardiaque sans explication) ?
Si oui, observez si ces perturbations apparaissent lorsque vous êtes particulièrement exposé aux ondes. Diminuent-elles lors d’un séjour à la montagne ou dans un lieu peu exposé aux ondes ?

Les 3 points suivants : les signes d’une sensibilité renforcée voire électro-hypersensibilité

Il s’agit ici de perturbations qui impactent fortement votre bien-être et votre vie. Votre énergie et vos relations sociales se dégradent. Il est particulièrement urgent d’agir et d’observer si les ondes sont responsables de la situation.

4. Trouble du sommeil et de l’humeur

Le nombre de personnes souffrant d’insomnie ne cesse d’augmenter. Cela peut être lié à l’augmentation de l’exposition aux champs électromagnétiques.

Ces signes peuvent être liés à une surexposition :

  • Difficulté d’endormissement
  • Réveil nocturne, cauchemar chez les enfants
  • Sommeil non réparateur
  • Fatigue inexpliquée

Ces perturbations du sommeil ont un impact sur l’humeur et les relations sociales. Ce manque de sommeil renforce le stress lié aux ondes. Voici les effets possibles sur le comportement :

  • Énervement, irritabilité, changement de caractère, agitation,
  • Émotivité, angoisse, peur, panique,
  • Dépression,

Certaines personnes électro-hypersensibles ont de très gros problèmes de sommeil. Ces problèmes sont récurrents. Il s’agit souvent de réveils nocturnes accompagnés de sensations de tensions musculaires voire de douleurs souvent dans le dos. Il est alors très difficile pour ces personnes de se rendormir avant plusieurs heures. Une solution pour retrouver le sommeil est de se décharger par exemple en utilisant des aimants ou en prenant un bain.

À lire aussi  12 grands principes de l'alimentation acide-base

Article : Se mettre à la Terre et retrouver le sommeil – Earthing

5. Capacité de concentration et perturbation des sens

L’exposition aux ondes impacte le fonctionnement du cerveau (3). Cela entraine des difficultés de concentration ainsi qu’une perturbation de nos sens. Ces effets existent pour chacun d’entre nous que nous en soyons conscient ou non. Pas besoin d’être électro-hypersensible pour être concerné. Avez-vous souvent une migraine après une journée de bureau ? Vous sentez vous très irritable après le travail ?

Les tests effectués sur des insectes ou animaux nous permettent d’en faire le constat : les abeilles sont stressées et les fourmis se déplacent 2 fois moins vites. Des tests ont été réalisés sous l’effet d’un téléphone portable durant un appel ou sous les effets de la wifi.

Ces effets sont très impactants pour votre travail ou l’apprentissage de vos enfants :

  • Difficulté à prendre des décisions
  • Problème de concentration
  • Difficulté à focaliser l’attention
  • Trouble de la mémoire
  • Les mots ne viennent plus pour s’exprimer
  • Confusion

Les sens peuvent être touchés :

  • Audition : sifflements, bourdonnements dans l’oreille (Acouphène)
  • Trouble visuel : vision floue, irritation des yeux
  • Trouble de l’équilibre : vertige

Sommeil, irritabilité, difficulté de concentration, problème de digestion ? Les ondes peuvent être à l’origine de ces perturbations. Découvrez les bénéfices sur votre bien-être en vous protégeant des ondes : https://wp.me/panA31-6c Vous pouvez aussi télécharger gratuitement le guide « comment réduire les ondes chez vous ». #onde #danger #santé #sommeil #migraine #insomnie #concentration #motivation #wifi #électro-hypersensible

6. Perturbation de l’équilibre énergétique du corps et électro-hypersensibilité

Enfin, les ondes peuvent conduire à des déséquilibres sur le fonctionnement global du corps :

  • Manque d’appétit
  • Système digestif : bouche sèche, hyper-salivation, perturbations du goût, nausées, vomissements
  • Diminution de la consommation d’énergie par le corps
  • Épuisement
  • Thermo-sensibilité : bouffée de chaleur, frilosité, la régulation thermique du corps est altérée

Ondes et santé : tous concernés par l’électro-hypersensibilité

Gardons en tête que nous sommes tous sensibles aux ondes. Seul notre niveau de sensibilité est différent. Nous avons tous intérêt à nous protéger mais sans devenir paranoïaque ! Cela serait contre productif pour notre bien-être…

Histoire d’une personne comme vous et moi

Je vais vous parler d’une amie. Appelons-la Armelle. Il y a 10 ans, Armelle a commencé à avoir des problèmes d’arythmies cardiaques. Le rythme de son cœur accélère parfois sans raison. Bien-sûr, ça inquiète beaucoup Armelle. Elle va donc consulter un spécialiste. Mais il ne trouve aucune explication. Tout est normal d’après les examens. Armelle n’est pas rassurée pour autant.

Quelque temps plus tard, Armelle consulte un autre médecin spécialisé en médecine chinoise. La prise du pouls chinois permet une constatation : état de stress. Pourtant Armelle ne se sent pas du tout stressée. Elle est surprise de ce diagnostic mais n’y apporte pas plus d’attention.

À lire aussi  Comment réduire les ondes électromagnétiques chez Vous?

Par la suite, à chaque fois qu’elle reviendra consulter ce médecin, il lui fera le même diagnostique lors de la prise de pouls : état de stress. En réalité, même si Armelle ne se sentait pas stressée à l’époque, son corps et ses cellules étaient déjà dans un environnement qui les mettait sous tension. Il ne s’agit pas d’un stress ressenti comme lorsque vous gérez une urgence, mais d’un stress plus subtil au niveau cellulaire. Le type de stress que nos cellules ressentent lorsqu’elles ne sont pas dans un milieu idéal : déséquilibre chimique, stress oxydatif … (1)

10 ans plus tard

Au cours des années, Armelle voit apparaitre d’autres petits problèmes de santé : irritabilité, insomnie, douleurs musculaires, maux de tête, perte d’équilibre … “C’est normal avec l’âge” pourriez-vous penser. Difficile de faire un lien entre ces différents problèmes. En attendant, l’ambiance familiale se dégrade. Quand Armelle ne dort pas, elle a tendance à devenir très irritable. Pas très étonnant. Cependant, avec le recul, c’est aussi le cas dans les environnements très exposés aux ondes.

Découverte de l’électro-hypersensibilité

Un de ces symptômes va finalement pousser Armelle à suspecter un lien avec les pollutions électromagnétiques. Vous devinez la fin de l’histoire ? Après examen, les tests biologiques se révèlent positifs. Armelle est “diagnostiquée” électro-hypersensible (EHS). Les désagréments apparus durant ces 10 années étaient très certainement des signes précurseurs de cette sensibilité aux ondes. 10 ans pour faire le lien entre ces symptômes et les pollutions électromagnétiques. 10 ans !

Malheureusement, ce n’est pas un cas isolé. Les problèmes de santé méconnus conduisent souvent à ces situations. Si Armelle avait pris conscience plus tôt du lien entre ces perturbations et les pollutions électromagnétiques, elle aurait pu agir et ne pas devenir aussi fortement électro-hypersensible.

Connaissez-vous des personnes concernées par ces symptômes ?

Merci de partager cet article !

Études mentionnées :
1. Induction de stress oxydant : Meral et al. Brain Res.1169:120-4, 2007
2. Suisse, Altpeter 2006
3. Augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique chez les rats
– Nittby et al, Pathophysiology.16 (2-3):103-12, 2009
– Ding et al. Zhonghua Lao Dong Wei Sheng Zhi Ye Bing Za Zhi 27(9):562-5, 2009
– Salford et al. Environ Health Perspect.111(7):881-3; disc A408, 2003
Gliose cérébrale : Ammari et al. Biomed Pharmacother 62 : 273-81, 2008

8 commentaires sur “Les Premiers effets des ondes sur votre santé”

  1. Bonjour Damien,
    Je suis très sensible au sujet des ondes électromagnétiques, je connais plusieurs personnes EHS, justement, dont une qui fait des séances de Neurofeedback (j’en parle ici : NEUROFEEDBACK et Cerveau) avec moi—et ça lui fait du bien !
    Je pense que les électro-sensibles sont comme les canaris dans une mine (qui prévenaient du coup de grisou). Ce sont des personnes qui sont plus sensibles que nous (les autres en général) et qui préviennent de ce qui arrive… Dans quelques années, de + en + de personnes risquent de développer de tels symptômes ! Il est urgent de prendre des mesures. Merci pour ton blog qui propose beaucoup de solutions aux problèmes de demain !
    ))) Kristine (((
    du blog Compréhension Santé

    1. Bonjour Kristine,
      Merci pour ton retour d’expérience !
      Connais tu d’autres EHS qui utilisent des méthodes de santé complémentaire avec de bons résultats ?
      C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup.

      Au plaisir de te lire 🙂
      Damien

  2. Pour ma part, j’ai développé de l’électro sensibilité pendant et suite à une séance de neurofeedback. Je ne comprends pas que l’on puisse conseiller ceci à des personnes EHS.

    1. Bonjour Caroline,
      Merci pour ton message.
      Des personnes t’ont conseillé cette technique pour soigner l’électro-sensibilité ? (Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris)

      Connais-tu l’intensité des champs électromagnétiques émis par la machine qui a été utilisée sur toi ?
      Merci,
      Damien

    2. Bonsoir Caroline,
      Je suis très surprise par votre commentaire. Je vous conseille de vous adresser à l’ADNF pour en savoir plus sur le neurofeedback https://www.adnf.org/, c’est une pratique non invasive, il serait intéressant de connaître les conditions dans lesquelles se sont passées vos séances. Par ailleurs, le nombre de séances est également important…
      kristine, du blog https://comprehension-sante.com/

  3. Bonjour,

    Je suis devenue EHS depuis 15 jours et ce, suite à quelques séances de neurofeedback. Je ne vois pas comment cela peut aider. C’est à ma cinquième séance que tout a basculé. A peine les capteurs m’ont été posés que j’ai eu des maux de tête tels que je les ai aujourd’hui quand un téléphone est en 4G par exemple.

    Nathalie.

    1. Bonjour Nathalie,
      Merci pour ton message.
      D’après ce que j’ai lu le neurofeedback n’utilise pas de champs électromagnétiques mais des sons et images.

      Est ce que tu as pu mesurer les émissions de champs électromagnétiques de la machine utilisée ?
      Ce serait intéressant de les connaitre.
      Je vais me renseigner sur le sujet de mon côté !
      Merci et bon courage à toi,
      Damien

    2. Bonjour Nathalie,
      En avez-vous parlé avec le ou la praticienne de neurofeedback ? Il serait très important, et intéressant de connaître les conditions dans lesquelles se sont déroulées vos séances…
      Le neurofeedback n’est pas censé aggraver une situation ! Au pire, il n’aide pas. Mais il est plutôt fait pour soulager…!
      Kristine, du blog https://comprehension-sante.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *