Comment se faire respecter en conscience ? [4 étapes]

Le respect vient-il de l’extérieur ou de l’intérieur ? Je vous propose 4 étapes pour répondre à cette questions : comment se faire respecter en conscience ? Suivez le guide 😉

Cet article peut vous aider à mieux gérer des situations du quotidien. Et si vous êtes en paix avec vous-même, il peut vous aider à mieux comprendre les personnes qui vous entourent 😉

     1. “Pourquoi je veux être respecté ?”

La première étape est de prendre une pause pour vous observer. Et aussi pour observer vos motivations. Qu’est-ce qui se cache derrière ce besoin d’être respecté ?

Vos émotions et votre ressenti

Comment vous sentez-vous quand une personne vous manque de respect ?

Quelles émotions sont en jeu ?

Imaginer une situation où vous ne vous êtes pas senti respecté.

  • Êtes-vous triste ?
  • Êtes-vous en colère ?

Comment ressentez-vous la situation ?

  • C’est une injustice.
  • Vous vous sentez rejeté ou abandonné.
  • Vous sentez-vous trahi ?
À lire aussi  Reconnaître les 5 Blessures de l’Âme – Lise Bourbeau 1/2

La situation et votre réaction

Comment réagissez-vous dans une situation où vous ne vous sentez pas respecté ?

Quelles sont vos pensées ?

Est-ce que vous en voulez à la personne en face de vous ?

Ou vous en voulez-vous à vous-même de vous emporter ? de vous laisser atteindre par cette personne ?

     2. Le NON-respect de soi-même

Imaginez une personne, appelons-la Roger. Roger passe une mauvaise journée. Ce matin, il n’a pas entendu son réveil sonner. Il n’a pas eu le temps de prendre son café. Il était déjà agacé.

Ensuite, il s’est retrouvé dans les bouchons. Roger a horreur des bouchons ! Rien ne l’énerve plus que de perdre son temps de cette manière. Roger est donc de très mauvais poil lorsqu’il arrive au travail.

Roger est responsable de la sécurité.

Et il se trouve que Roger est votre collègue. Il vous croise en arrivant. Et il vient vous voir parce que vos lacets sont mal faits. C’est son boulot à Roger de vérifier ce genre de choses. Mais là il est vraiment désagréable et il hausse le ton. Et vous ressentez qu’il vous manque de respect.

  • Comment réagissez-vous ?
  • Est-ce que Roger a réellement quelque chose contre vous ?
  • Dans cette situation pourquoi Roger vous manque de respect ?

Se respecter soi-même

Pour rappel, Roger a passé une très mauvaise journée. Une très mauvaise journée de son point de vue. En réalité, Roger ne s’est pas respecté lui-même.

S’il donne autant d’importance à chaque événement de sa journée, c’est sa responsabilité. Et non la vôtre.

Mais Roger a amplifié ses petites contrariétés jusqu’à ce qu’elle se transforme en colère. Et lorsque Roger réagit de cette manière, il se manque de respect à lui-même. Car entretenir des émotions et des pensées négatives est mauvais pour sa santé et son propre bonheur.

À lire aussi  Les 7 lois spirituelles du vrai bonheur de Deepak Chopra

     3. Vous êtes responsable de votre réaction

Roger vous rencontre ce matin-là.  Et il rejette sur vous toute cette colère qu’il a accumulée.

Imaginons que de votre côté vous avez passé une excellente journée. Les remarques de Roger vous passent complètement au-dessus de la tête. Vous ne répondez pas. Et vous avez oublié ce malentendu dès que Roger s’en va.

Vous êtes conscient que vous n’êtes responsable de la façon dont Roger gère ses émotions.

Vous n’avez pas absorbé la colère de Roger. Et vous lui avez laissé son émotion négative.

Lorsque Roger vous “manque de respect”, il est en réalité en conflit intérieur avec une émotion. Et vous en avez conscience.

D’ailleurs quand vous pensez “il me manque de respect”, vous devenez conscient que c’est une interprétation de votre part. Ce n’est pas une description factuelle de la situation

Et si vous êtes vous-même en conflit intérieur, alors vous serez plus sensible et plus susceptible. Dans ce cas, il y a de grandes chances que vous réagissiez et que vous amplifiez l’émotion qui vous a été envoyée.

En réalité, vous ne réagissez pas parce que l’autre vous envoie son émotion. Mais parce que vous vous sentez attaqué. Parce que vous ne vous êtes pas respecté vous-même.

Si vous êtes en paix avec vous-même, vous parviendrez de plus en plus à être en paix avec les autres quoi qu’il arrive.

    4. Comment se respecter et renforcer l’estime de soi ?

Alors comment faire pour vous respecter vous-même ?

Il existe pour cela différents processus.

La première étape est souvent de prendre une pause et s’observer.

  • Il est nécessaire de prendre conscience de vos émotions pour ne pas les ruminer et les amplifier.
  • Ensuite mettez un mot sur cette émotion, il est important de la reconnaître pour pouvoir vous en libérer.

D’une certaine façon nous suivons le même processus que celui de la communication non violente. Posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui me pose problème dans cette situation ?
  • Quel est votre ressenti et votre émotion ?
  • Quel est votre besoin qui n’a pas été respecté ?
  • Comment pouvez-vous agir pour ne pas vous retrouver dans cette situation par la suite ?

Se focaliser sur le positif

Voici un autre outil que j’utilise au quotidien. Il s’agit de s’entraîner à voir le positif dans votre vie.

Le matin au réveil et le soir au coucher, prenez quelques minutes et remémorez-vous trois choses positive de votre journée. 3 choses pour lesquelles vous ressentez de la gratitude.

Ainsi, vous allez vous entraîner à concentrer votre attention sur les choses positives de votre vie. Votre attention pour les événements négatifs va diminuer naturellement.

La conscience du corps

Un autre outil consiste à se reconnecter à votre corps. À votre respiration. Ainsi vous développez plus de conscience dans votre vie. Vous pouvez par exemple pratiquer la méditation 5 minutes par jour.

Vous vous entraînez à devenir l’observateur de ce qui vous arrive. De cette manière, vous cesserez de réagir de façon impulsive et émotionnelle aux situations qui se présentent à vous.

À lire aussi  10 bénéfices de la méditation sur votre motivation

Cultivez votre amour-propre et soyez doux avec vous-même

« Vous-même, tout comme n’importe quelle autre personne dans l’univers, méritez votre amour et votre affection. » Bouddha

Quelles que soient vos réactions, la culpabilité et l’auto-sabotage n’apportent rien.

  • Entretenez plutôt des pensées positives sur vous-même.
  • Encouragez-vous.
  • Félicitez-vous.

Répétez chaque jour des phrases pour vous rappelez à quel point vous êtes merveilleux. Dis comme ça, ça fait un peu discours de motivation bateau, mais avez-vous déjà essayé ? 🙂

Vous serez surpris des effets que cette pratique aura sur votre motivation, votre énergie. En vous regardant de manière bienveillante et positive, vous regarderez les autres de la même façon.

Se respecter demande du courage dans vos prises de décision. Du courage vous sera aussi nécessaire pour changer vos croyances et vos pensées limitantes. Au boulot ! 🙂

Votre besoin de respect s’est-il transformé en lisant cet article ?

Comment faites-vous pour vous respecter au quotidien ?

Si cet article vous a plu, merci de le partager 🙂

7 commentaires sur “Comment se faire respecter en conscience ? [4 étapes]”

  1. Super article, merci !!!
    J’ai trouvé cela très intéressant. Mais que faire quand la situation ne concerne pas la colère de la personne en face ?
    Pour moi, par exemple, je ne me sens pas respecter quand les gens ne font pas attention à mon opinion : très positive, je suis plutôt douce et c’est souvent pris pour une faiblesse, ou de la naiveté. Il m’arrive donc souvent qu’en cours de conversation, si je suis avec une personne qui a une très forte personnalité, mon avis est balayé d’un revers de main…
    Je n’aime pas “taper sur la table” pour me faire entendre… Ca c’est vraiment une situation frustrante pour moi.😅
    En tout cas, c’était très intéressant de comprendre qu’il ne faut pas se sentir attaqué quand quelqu’un est fâché.
    A bientôt
    Sophie

    1. Merci pour ton commentaire Sophie.
      Tu trouveras surement quelques réponses à ta question dans l’article résumé du livre de Deepak Chopra “les 7 lois spirituelles du vrai bonheur”.
      ou aussi cet article sur la méditation.

      Voici ce que je te recommande :
      1- Quel est l’émotion ? (“pas respecté” tu verras dans un prochain article que ce n’est pas une formulation idéal, je plaide coupable 😉

      2- Quelles sont tes croyances ?
      “Quand on ne rebondie pas sur mon point de vue, je ne me sens …”
      -> “pas écouté”, “les autres ne s’intéressent pas à ce que je dis…”
      Cela permet de voir la part d’interprétation dans tes croyances.

      3- Quels sont tes besoins ?
      Quand j’exprime mon point de vue dans une conversation, j’ai besoin de …

      4- Faire une demande aux personnes concernées.

      Ces étapes sont celles de la communication non violente : résumé à venir 🙂
      Ce n’ai pas facile de trouver un espace pour partager ça avec les personnes concernées (amis, famille, collègues de travail…).
      L’émotion doit être retombée pour pouvoir s’exprimer calmement. Notre envie est d’améliorer notre relation avec l’autre.
      A défaut, tu peux partager ce cheminement en 4 étapes avec une autre personne pour te libérer.

      En espérant que ça t’aide 🙂

      1. Merci c’est vraiment top😁😁😁 j’ai également Lu l’article que tu m’as conseillé, je me sens vraiment légère et heureuse dans mon cœur, c’est magique 😉 merci.

  2. Bonjour Damien, et merci pour cet article enrichissant !
    Je trouve que l’aspect le plus difficile dans ce que tu décris est d’accepter le fait que je suis responsable de mes propres émotions, interprétations et réactions. Il est tellement facile, et logique, de se dire “il me met en colère” ou “elle m’a rendue triste”. Mais je me rends compte maintenant qu’accepter que mes émotions viennent de moi me donne aussi un certain pouvoir et de la liberté : je peux décider de mon humeur et de la qualité de mes interactions avec les autres !
    Tout ceci n’est pas chose facile, mais je me dis qu’avec un peu d’effort maintenant, je peux rendre automatiques les étapes que tu décris et ainsi adopter des habitudes plus saines !
    A bientôt !

    1. Merci pour ton commentaire Aline.
      Oui, tu as parfaitement résumé l’article 😉
      De cette façon nous pouvons agir afin de répondre à nos propres besoins et émotions. Nous ne cherchons plus à changer l’autre !

  3. Bonjour Damien, j’emporte avec moi la citation de Bouddha : ” Vous-même, tout comme n’importe quelle autre personne dans l’univers, méritez votre amour et votre affection. ». En ce qui me concerne, c’est la clé pour arriver à me respecter et à ne pas me laisser atteindre par d’éventuelles “attaques”. Dans tous les cas, j’essaie d’accueillir au mieux mes réactions intérieures et ne pas mettre un chapeau dessus. Je peux parfois être sonnée par des paroles agressives. Du coup, difficile d’arriver jusqu’à formuler une “demande” à la personne. C’est très frustrant !

    1. Bonjour Johanna,
      Si nous ne nous donnons pas à nous-mêmes, comment pouvons-nous donner aux autres ? 😉

      Une belle journée
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *